HomeEntertainment Les parents des rivaux de Hamilton en karting lui disaient ‘d’abandonner’

Les parents des rivaux de Hamilton en karting lui disaient ‘d’abandonner’

by admin
0 views

Lewis Hamilton est revenu sur les obstacles qu’il a rencontrés au cours de sa vie et de sa carrière. Le pilote Mercedes F1 a révélé qu’il avait reçu le conseil de certains adultes de ne pas continuer sa carrière en sport automobile, alors qu’il était encore en karting.

“Quand j’étais plus jeune, il y avait d’autres parents d’autres pilotes de course contre lesquels je courais” se remémore Hamilton au podcast On Purpose. “Je me souviens de ce type qui m’a dit ’tu n’as pas le talent, tu devrais abandonner’.”

“Un adulte de 40 ou 50 ans m’a dit ça, et j’avais huit ans, il me l’a dit en face. Et je me souviens d’avoir dit ’qu’est-ce que je suis censé faire de ça ? Qu’est-ce que tu veux dire, je dois abandonner ?’ J’imagine que la raison pour laquelle il a fait ça, c’est parce que je battais son enfant.”

Il se souvient aussi de conseils aussi mal avisés de la part de ses professeurs : “C’est la même chose avec les enseignants, vous savez. ’Tu es nul à ça, tu ne passeras jamais dans la classe suivante. Tu n’arriveras jamais à rien ? Pourquoi es-tu là ?’ Un professeur m’a demandé ça, et ça m’a vraiment brisé.”

Des conseils qui l’ont fait évoluer

Face au racisme et aux embûches, il révèle avoir reçu deux conseils précieux : “Mon père m’a dit ’n’abandonne jamais’, et il a ajouté ’j’y pense tous les jours’. Et l’autre ? Nelson Mandela m’a dit ’Tu apprendras toujours’. Il a dit ’j’ai 90 ans et j’apprends encore aujourd’hui, vous apprendrez toujours quelque chose de nouveau’.”

Le septuple champion du monde de F1 explique pourquoi Nelson Mandela était une de ses grandes inspirations, et comment il a changé sa vie : “Nelson Mandela est l’une de mes plus grandes inspirations. J’ai eu la chance de le rencontrer à l’âge de 23 ans.”

“C’était époustouflant. Je suis entré et je l’ai rencontré. C’était comme marcher vers un dieu ou un roi ! On pouvait voir son aura. Son sourire était radieux. C’est le jour le plus marquant pour le jeune homme que j’étais.”

“Je suis arrivé en F1 et j’ai eu du succès. On rêve d’être pilote de course, mais on ne rêve pas d’autres choses, comme rencontrer des gens incroyables. Je suis allé au 90e anniversaire de Mandela à Londres. J’étais assis à sa table ! Bill Clinton était là, Denzel Washington… Oprah Winfrey était à côté de moi.”

“Puis vous découvrez que ce ne sont que des êtres humains avec des sentiments, des émotions et leurs propres défis. J’étais si jeune à l’époque. Je ne me reconnais même pas quand je regarde en arrière, il y a sept ans. Maintenant, je me connais mieux.”

Source : NextgenAuto

Related Articles

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish.AcceptRead More

Les parents des rivaux de Hamilton en karting lui disaient ‘d’abandonner’https://www.anatc-tnb.fr  https://www.0news.net/  https://www.presse-agrume.net  https://www.les-maillots-de-bain.com/  https://petanimal.org  
---
Icebreaker Hommes de Anatomica côtelé pour Homme T-Shirt pour Femme * Cabaret du casino Ruhl, 1, Promenade des Anglais 06000 Nice * ASICS TESTIMONIAL LIGHT MX BLACK-WHITE-SILVER N°42 *  *‘I’ve got terminal cancer. Here’s why I’m prioritizing travel’ – CNN * Y-BOA 1Pc Pyjama Combinaison Coton Femme *  *-* Erreur : SQLSTATE[HY000] [1203] User jpc_theglobe already has more than 'max_user_connections' active connectionsLes parents des rivaux de Hamilton en karting lui disaient ‘d’abandonner’*Les parents des rivaux de Hamilton en karting lui disaient ‘d’abandonner’

news7.asia Les parents des rivaux de Hamilton en karting lui disaient ‘d’abandonner’