News7News 7
HomeNewsA Singapour, Américains et Chinois renouent le dialogue militaire malgré un contexte dégradé

A Singapour, Américains et Chinois renouent le dialogue militaire malgré un contexte dégradé

by News7
A Singapour, Américains et Chinois renouent le dialogue militaire malgré un contexte dégradé



Lloyd Austin, secrétaire américain à la défense, et Dong Jun, son homologue chinois, lors d’une réunion bilatérale à Singapour, le 31 mai 2024. DéPARTEMENT AMéRICAIN DE LA DéFENSE/VIA REUTERS Après plus d’un an de brouille, la rencontre était très attendue. Les plus hauts responsables militaires américains et chinois, le secrétaire à la défense, Lloyd Austin, et son nouvel homologue chinois, l’amiral Dong Jun, nommé ministre de la défense en décembre 2023, ont renoué le dialogue, vendredi 31 mai, à l’occasion du Shangri-La Dialogue, à Singapour. Ce forum, qui se tient jusqu’au 2 juin, réunit chaque année les autorités militaires et sécuritaires de la zone Indo-Pacifique. Il sert traditionnellement de baromètre des tensions entre Chinois et Américains. La rencontre entre M. Austin et l’amiral Dong Jun a eu lieu pendant un peu plus d’une heure, en marge du forum. Selon le porte-parole du ministre chinois de la défense, les deux hommes ont eu des discussions « positives, pratiques et constructives ». D’après un communiqué du Pentagone, M. Austin a profité de l’occasion pour rappeler à Pékin que la transition politique taïwanaise ne devait pas « servir de prétexte à des mesures coercitives », mais il a validé la reprise des communications téléphoniques militaires en bonne et due forme, « dans les prochains mois ». Le dialogue militaire entre la Chine et les Etats-Unis était rompu depuis août 2022, après la visite à Taïwan de la présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, alors plus haute responsable américaine à se rendre sur l’île depuis vingt-cinq ans. Cette visite avait fortement irrité Pékin – qui considère Taïwan comme une partie de son territoire – et la Chine avait interrompu les communications militaires avec les Etats-Unis. En mars 2023, Pékin a ensuite nommé un ministre de la défense – évincé, depuis, pour « corruption » –, Li Shangfu, qui était sous sanctions américaines et refusait, à ce titre, tout contact avec M. Austin. La dénonciation par Washington, en février 2023, d’un programme d’espionnage chinois, au moyen de ballons placés en haute altitude, avait encore accru les tensions entre les deux pays. Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Le ballon chinois faisait partie d’un programme d’espionnage mondial, selon les Etats-Unis Ajouter à vos sélections Cette rencontre entre M. Austin et l’amiral Dong Jun finalise un rapprochement des canaux militaires sino-américains qui a débuté de manière discrète, en janvier, à la suite de la rencontre entre le président américain Joe Biden et son homologue chinois Xi Jinping, à San Francisco, en novembre 2023. Les deux dirigeants entendaient éviter tout dérapage qui aurait pu résulter des nombreuses tensions agitant la région, en particulier en mer de Chine méridionale et autour de Taïwan. Simulation d’un blocus de Taïwan En janvier, une délégation de militaires chinois s’est ainsi rendue au Pentagone, pour la première fois depuis 2020. Des échanges entre militaires américains et chinois ont aussi eu lieu, durant deux jours, en avril, à Hawaï, sur les enjeux de sécurité maritime et aérienne. Il vous reste 64.02% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.



Source link

You may also like

12345678............................................................................................................................................+