Home News Article réservé à nos abonnés José Ramos-Horta, président du Timor oriental : « La Chine n’est pas une menace » De passage à Paris, le chef d’Etat, prix Nobel de la paix en 1996, met en avant les opportunités de son petit pays insulaire de l’océan Pacifique, toute jeune démocratie libérée depuis à peine plus de vingt ans du joug indonésien.

Article réservé à nos abonnés José Ramos-Horta, président du Timor oriental : « La Chine n’est pas une menace » De passage à Paris, le chef d’Etat, prix Nobel de la paix en 1996, met en avant les opportunités de son petit pays insulaire de l’océan Pacifique, toute jeune démocratie libérée depuis à peine plus de vingt ans du joug indonésien.

by News7
Article réservé à nos abonnés   José Ramos-Horta, président du Timor oriental : « La Chine n’est pas une menace » De passage à Paris, le chef d’Etat, prix Nobel de la paix en 1996,  met en avant les opportunités de son petit pays insulaire de l’océan Pacifique, toute jeune démocratie libérée depuis à peine plus de vingt ans du joug indonésien.



Article réservé à nos abonnés José Ramos-Horta, président du Timor oriental : « La Chine n’est pas une menace » De passage à Paris, le chef d’Etat, prix Nobel de la paix en 1996, met en avant les opportunités de son petit pays insulaire de l’océan Pacifique, toute jeune démocratie libérée depuis à peine plus de vingt ans du joug indonésien.



Source link

You may also like

Article réservé à nos abonnés José Ramos-Horta, président du Timor oriental : « La Chine n’est pas une menace » De passage à Paris, le chef d’Etat, prix Nobel de la paix en 1996, met en avant les opportunités de son petit pays insulaire de l’océan Pacifique, toute jeune démocratie libérée depuis à peine plus de vingt ans du joug indonésien. * Article réservé à nos abonnés José Ramos-Horta, président du Timor oriental : « La Chine n’est pas une menace » De passage à Paris, le chef d’Etat, prix Nobel de la paix en 1996, met en avant les opportunités de son petit pays insulaire de l’océan Pacifique, toute jeune démocratie libérée depuis à peine plus de vingt ans du joug indonésien. | Article réservé à nos abonnés José Ramos-Horta, président du Timor oriental : « La Chine n’est pas une menace » De passage à Paris, le chef d’Etat, prix Nobel de la paix en 1996, met en avant les opportunités de son petit pays insulaire de l’océan Pacifique, toute jeune démocratie libérée depuis à peine plus de vingt ans du joug indonésien. | Article réservé à nos abonnés José Ramos-Horta, président du Timor oriental : « La Chine n’est pas une menace » De passage à Paris, le chef d’Etat, prix Nobel de la paix en 1996, met en avant les opportunités de son petit pays insulaire de l’océan Pacifique, toute jeune démocratie libérée depuis à peine plus de vingt ans du joug indonésien. | Article réservé à nos abonnés José Ramos-Horta, président du Timor oriental : « La Chine n’est pas une menace » De passage à Paris, le chef d’Etat, prix Nobel de la paix en 1996, met en avant les opportunités de son petit pays insulaire de l’océan Pacifique, toute jeune démocratie libérée depuis à peine plus de vingt ans du joug indonésien. | | Article réservé à nos abonnés José Ramos-Horta, président du Timor oriental : « La Chine n’est pas une menace » De passage à Paris, le chef d’Etat, prix Nobel de la paix en 1996, met en avant les opportunités de son petit pays insulaire de l’océan Pacifique, toute jeune démocratie libérée depuis à peine plus de vingt ans du joug indonésien. | | Article réservé à nos abonnés José Ramos-Horta, président du Timor oriental : « La Chine n’est pas une menace » De passage à Paris, le chef d’Etat, prix Nobel de la paix en 1996, met en avant les opportunités de son petit pays insulaire de l’océan Pacifique, toute jeune démocratie libérée depuis à peine plus de vingt ans du joug indonésien. | Article réservé à nos abonnés José Ramos-Horta, président du Timor oriental : « La Chine n’est pas une menace » De passage à Paris, le chef d’Etat, prix Nobel de la paix en 1996, met en avant les opportunités de son petit pays insulaire de l’océan Pacifique, toute jeune démocratie libérée depuis à peine plus de vingt ans du joug indonésien.