Home News En Azerbaïdjan, les électeurs appelés aux urnes pour un scrutin sans suspense pour Ilham Aliev

En Azerbaïdjan, les électeurs appelés aux urnes pour un scrutin sans suspense pour Ilham Aliev

by News7
En Azerbaïdjan, les électeurs appelés aux urnes pour un scrutin sans suspense pour Ilham Aliev



Affiches de campagne des candidats à l’élection présidentielle azerbaïdjanaise, dont celles du président, Ilham Aliev, à Bakou, le 3 février 2024. TOFIK BABAYEV / AFP Ilham Aliev, l’autoritaire président de l’Azerbaijan, au pouvoir depuis deux décennies et auréolé de son succès militaire au Haut-Karabakh, a été réélu, mercredi 7 février pour un cinquième mandat. M. Aliev, 62 ans, qui a hérité du pouvoir à la mort de son père, en 2003, a recueilli 92,1 % des suffrages à l’issue du scrutin dont l’opposition était absente, selon ces résultats partiels portant sur 54,5 % des bureaux de vote. Des milliers de partisans du président ont célébré la victoire mercredi soir dans les rues de la capitale, Bakou. Les électeurs avaient le choix entre sept candidats, dont Ilham Aliev. Mais aucune des autres personnalités n’est en position de l’emporter, et « tous ont soutenu le président dans le passé proche », note l’OSCE dans un rapport. Certains ont même, durant la campagne, encensé le dirigeant de 62 ans qui a « tenu toutes ses promesses ». Comme lors de la précédente présidentielle de 2018, les véritables partis d’opposition, laminés par des années de répression, boycottent ce scrutin qualifié de « farce ». Ilham Aliev surfe, lui, sur sa victoire militaire contre les séparatistes arméniens du Haut-Karabakh en septembre, mettant fin à trois décennies de sécessionnisme, marquées par deux guerres. Lire aussi | Article réservé à nos abonnés En Azerbaïdjan, un simulacre de démocratie à la gloire du président Aliev Ajouter à vos sélections « Pire du pire » En janvier, Ilham Aliev a expliqué avoir convoqué cette élection anticipée, initialement prévue en 2025, pour célébrer le début d’une « nouvelle ère ». Les autorités ont insisté sur la nature « historique » du vote, qui se tiendra au Haut-Karabakh pour la première fois depuis le début des années 1990. Le territoire a toutefois été vidé de sa population arménienne. Des résultats préliminaires devraient tomber quelques heures après la fermeture des bureaux à 19 heures, heure locale (16 heures en France). Ilham Aliev collectionne les scores écrasants : 86 % des voix en 2018 et même près 89 % en 2008, son record. Ces scrutins sont toujours dénoncés par les observateurs internationaux. En 2018, ceux de l’OSCE avaient dénoncé de « graves irrégularités ». L’Azerbaïdjan, ex-république soviétique de quelque 10 millions d’habitants, est aussi habitué aux dernières places des classements des groupes de défense des droits humains. L’organisation américaine de promotion de la démocratie Freedom House le classe ainsi parmi le « pire du pire » en termes de libertés civiles. Des ONG dénoncent la répression de l’opposition, la torture dans les prisons et les arrestations arbitraires, accusations rejetées par les autorités. Ces derniers mois, une dizaine de journalistes ont été interpellés dans le cadre d’affaires judiciaires que leurs partisans jugent montées de toutes pièces. Ilham Aliev est aussi accusé de profiter des richesses en hydrocarbures du pays pour enrichir son clan, ce qu’il conteste. Il a nommé sa femme, Mehriban Alieva, vice-présidente, et son fils pourrait bien lui succéder un jour. Le Monde Application La Matinale du Monde Chaque matin, retrouvez notre sélection de 20 articles à ne pas manquer Télécharger l’application Le président a déjà donné des indications sur ce qu’il compte faire de son cinquième mandat. Il a expliqué en janvier que le pays devait rester « très vigilant » face aux menaces, même si le chapitre séparatiste du Haut-Karabakh est désormais derrière lui. Il assure ne pas vouloir d’une nouvelle guerre avec l’Arménie, même si les négociations de paix entre les deux voisins traînent en longueur et qu’Erevan s’inquiète des ambitions de ce voisin bien plus riche et mieux armé. Le Monde avec AFP



Source link

You may also like

En Azerbaïdjan, les électeurs appelés aux urnes pour un scrutin sans suspense pour Ilham Aliev - En Azerbaïdjan, les électeurs appelés aux urnes pour un scrutin sans suspense pour Ilham Aliev * En Azerbaïdjan, les électeurs appelés aux urnes pour un scrutin sans suspense pour Ilham Aliev | En Azerbaïdjan, les électeurs appelés aux urnes pour un scrutin sans suspense pour Ilham Aliev | En Azerbaïdjan, les électeurs appelés aux urnes pour un scrutin sans suspense pour Ilham Aliev | En Azerbaïdjan, les électeurs appelés aux urnes pour un scrutin sans suspense pour Ilham Aliev | | En Azerbaïdjan, les électeurs appelés aux urnes pour un scrutin sans suspense pour Ilham Aliev | | En Azerbaïdjan, les électeurs appelés aux urnes pour un scrutin sans suspense pour Ilham Aliev | En Azerbaïdjan, les électeurs appelés aux urnes pour un scrutin sans suspense pour Ilham Aliev

news7.asia En Azerbaïdjan, les électeurs appelés aux urnes pour un scrutin sans suspense pour Ilham Aliev