Home News En Birmanie, la junte impose la conscription obligatoire au moins deux ans

En Birmanie, la junte impose la conscription obligatoire au moins deux ans

by News7
En Birmanie, la junte impose la conscription obligatoire au moins deux ans



La junte birmane a annoncé appliquer une loi permettant d’imposer aux hommes de 18 à 35 ans et aux femmes de 18 à 27 ans de servir dans l’armée au moins deux ans, alors qu’elle lutte pour réprimer la résistance armée à son coup d’Etat de 2021. Son service d’information a annoncé « l’entrée en vigueur de la loi sur le service militaire populaire à compter du 10 février 2024 ». Le communiqué, publié samedi 10 février, n’a pas fourni d’autres détails, mais il a précisé que le ministère de la défense allait « publier les règlements, procédures, ordres, notifications et instructions nécessaires ». « Un système de service militaire national incluant tout le monde est essentiel face à la situation que connaît notre pays », a défendu un porte-parole de la junte, Zaw Min Tun, dans un message audio diffusé par le service d’information de la junte. Lire le décryptage | Article réservé à nos abonnés En Birmanie, la junte fragilisée par les victoires des rebelles et les redditions en cascade de soldats Ajouter à vos sélections En conflit depuis le putsch militaire de 2021 La loi, datant de 2010 et du précédent pouvoir militaire, n’avait jamais été mise en application. Elle prévoit que la durée du service militaire peut être étendue à cinq ans et que les personnes ignorant leur convocation peuvent être emprisonnées pour une durée identique. La Birmanie est déchirée par un violent conflit depuis le putsch militaire qui a renversé la dirigeante Aung San Suu Kyi et mis fin à une parenthèse démocratique de dix ans, en 2021. Aucune issue pacifique ne semble se dessiner alors que les combats ont provoqué, selon l’ONU, le déplacement de plus de 2 millions de civils. La répression a fait plus de 4 400 morts, selon un groupe local de surveillance. Les généraux au pouvoir ont décrété à la fin de janvier la prolongation de l’état d’urgence pour six mois, reportant de facto une nouvelle fois les élections promises depuis le coup d’Etat du 1er février 2021. Lire aussi | Article réservé à nos abonnés En Birmanie, dans les zones « libérées » par les combattants anti-junte Ajouter à vos sélections Le Monde avec AFP



Source link

You may also like

En Birmanie, la junte impose la conscription obligatoire au moins deux ans - En Birmanie, la junte impose la conscription obligatoire au moins deux ans * En Birmanie, la junte impose la conscription obligatoire au moins deux ans | En Birmanie, la junte impose la conscription obligatoire au moins deux ans | En Birmanie, la junte impose la conscription obligatoire au moins deux ans | En Birmanie, la junte impose la conscription obligatoire au moins deux ans | | En Birmanie, la junte impose la conscription obligatoire au moins deux ans | | En Birmanie, la junte impose la conscription obligatoire au moins deux ans |

news7.asia En Birmanie, la junte impose la conscription obligatoire au moins deux ans