Home News en Corée du Sud, les espaces interdits aux enfants prolifèrent

en Corée du Sud, les espaces interdits aux enfants prolifèrent

by News7
en Corée du Sud, les espaces interdits aux enfants prolifèrent



En Corée du Sud, dans les cafés il est interdit de fumer, d’emmener son chien, et aussi, parfois, de venir avec ses enfants. C’est le principe des « no-kid zones », ces espaces strictement interdit aux enfants. On les retrouve dans certains parcs du pays, des restaurants et même dans des lieux publics comme des musées ou des bibliothèques. Environ 600 de ces lieux ont vu le jour ces dernières années. Mercredi 3 janvier, le ministère de la santé et des affaires familiales a lancé une campagne de communication pour tenter d’enrayer ce phénomène, que rien n’interdit légalement à ce jour.Selon une étude récente publiée l’an dernier par le centre de recherche d’Hankook, 73 % des adultes coréens se disent favorables à l’existence de ces espaces sans enfants. Une idée qui peut sembler étonnante dans un pays de 51,6 millions d’habitants doté du plus bas taux de natalité du monde, avec seulement 0.78 enfants par femme.Cette situation alarmante sur le plan démographique pose d’ailleurs un sérieux problème de financement des retraites d’une population vieillissante. En seize ans, le gouvernement a déjà dépensé plus de 180 millions d’euros pour essayer d’endiguer la crise démographique et encourager ses citoyens à avoir plus d’enfants. En vain.Une société d’adultes« Ces no-kid-zones ne sont qu’un symptôme d’une crise sociétale beaucoup plus profonde », constate Florence Galmiche, spécialiste de la Corée à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS). Avec 52 heures de travail par semaine et une inflation immobilière à 27 %, il est difficile pour les Coréens de s’imaginer en jeune parent. « Pour régler le problème démographique du pays, il faut d’abord que l’attitude de la société vis-à-vis des enfants évolue », confie-t-elle.Pour Hyeyoung Woo, autrice des Familles Coréennes d’avant et aujourd’hui (non traduit, NDLR), la raison de cette crise est culturelle : traditionnellement les femmes restaient à la maison pour s’occuper de leurs enfants. Mais depuis les années 2000, avec l’évolution des mœurs, les femmes travaillent davantage et sont plus présentes dans l’espace public, tout comme leurs enfants. « Dans cette société d’adultes, la présence de jeunes qui n’ont pas assimilé tous les codes sociaux dérange », explique à La Croix la sociologue.« Des citoyens de seconde classe »En Corée du Sud, le travail est considéré comme une valeur supérieure. « Les enfants, qui ne participent pas à l’enrichissement de la nation, sont considérés comme des citoyens de seconde classe », rapporte la chercheuse de l’EHESS dans son ouvrage. Dès l’âge de cinq ans, 83 % des enfants de cinq ans suivent une école préparatoire, nommée Hagwon, dont les sessions peuvent s’étendre, à mesure qu’ils grandissent, jusqu’à vingt-deux heures le soir, selon les données de l’Institut coréen du bien-être infantile et de l’éducation.Dans la petite île touristique de Jeju, un tiers des espaces de restauration bannissent les moins de treize ans. Les membres du Conseil provincial ont proposé d’interdire ces zones de l’île. Selon eux, une telle interdiction impacterait le tourisme de l’île qui accueille plus de 10 millions de visiteurs chaque année, dont de nombreuses familles.Mais c’est la question éthique de cette mesure qui soulève de vifs débats chez les législateurs. Yong Hye-in, l’unique députée du Parti pour la subsistance du peuple à l’Assemblée, dénonce ces « no kids zone » qui relèvent d’une discrimination basée sur l’âge, contraire au droit international.



Source link

You may also like

en Corée du Sud, les espaces interdits aux enfants prolifèrent - en Corée du Sud, les espaces interdits aux enfants prolifèrent * en Corée du Sud, les espaces interdits aux enfants prolifèrent | en Corée du Sud, les espaces interdits aux enfants prolifèrent | en Corée du Sud, les espaces interdits aux enfants prolifèrent | en Corée du Sud, les espaces interdits aux enfants prolifèrent | | en Corée du Sud, les espaces interdits aux enfants prolifèrent | | en Corée du Sud, les espaces interdits aux enfants prolifèrent | en Corée du Sud, les espaces interdits aux enfants prolifèrent

news7.asia en Corée du Sud, les espaces interdits aux enfants prolifèrent