Home News La Corée du Nord tire plusieurs missiles de croisière vers la mer du Japon

La Corée du Nord tire plusieurs missiles de croisière vers la mer du Japon

by News7
La Corée du Nord tire plusieurs missiles de croisière vers la mer du Japon



La Corée du Nord maintient le rythme dans ses essais d’armements. Selon l’armée sud-coréenne, Pyongyang a tiré, mercredi 14 février, plusieurs missiles de croisière vers la mer du Japon. « Notre armée a détecté plusieurs missiles de croisière inconnus dans les eaux au nord-est de Wonsan vers 9 heures aujourd’hui [1 heure à Paris] et les services de renseignement sud-coréens et américains procèdent à une analyse détaillée », a déclaré l’état-major interarmées sud-coréen (JCS) dans un communiqué. Le JCS a ajouté qu’il « renforçait la surveillance et la vigilance » et « surveillait de près tout signe ou activité supplémentaire de la part de la Corée du Nord ». Lundi, Pyongyang avait annoncé avoir testé un nouveau système de contrôle de lance-roquettes multiple qu’il estime à même de renforcer significativement ses capacités de défense. La Corée du Nord, dotée de l’arme nucléaire, a déclaré cette année la Corée du Sud comme étant son « ennemi principal », fermé les agences consacrées à la réunification, et menacé d’entrer en guerre pour toute violation territoriale. Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Pour la Corée du Nord, les Sud-Coréens ne sont plus des « compatriotes » mais des « ennemis » Ajouter à vos sélections Rapprochement avec Moscou Pyongyang a multiplié les essais d’équipements militaires, testant notamment ce qu’il a décrit comme un « système d’armement nucléaire sous-marin » et un missile balistique hypersonique à combustible solide. L’armée nord-coréenne a également lancé cette année une série de missiles de croisière, un type d’armes que le Nord pourrait fournir à la Russie pour une utilisation dans le conflit en Ukraine, selon des analystes. Écouter aussi Corée du Nord : les provocations du régime de Kim Jong-un peuvent-elles mener à la guerre ? Pyongyang et Moscou ont renforcé leurs liens ces derniers mois, le dirigeant nord-corée, Kim Jong-un, ayant effectué un rare voyage en Russie pour rencontrer son homologue, Vladimir Poutine, en septembre 2023. La Corée du Sud et les Etats-Unis soutiennent qu’en dépit de sanctions prises aux Nations unies (ONU), le Nord envoie de l’armement en Russie, possiblement en échange d’une aide technique concernant son programme de satellite espion. Les essais de missiles de croisière, qui volent dans l’atmosphère, ne tombent pas sous le coup des sanctions infligées par l’ONU à la Corée du Nord, contrairement aux missiles balistiques, dont la trajectoire s’effectue essentiellement dans l’espace. Lire aussi | Article réservé à nos abonnés La Corée du Nord multiplie les provocations, à l’approche des élections aux Etats-Unis Ajouter à vos sélections Le Monde avec AFP



Source link

You may also like