Home News lancement d’un satellite militaire de surveillance avec succès

lancement d’un satellite militaire de surveillance avec succès

by News7
lancement d’un satellite militaire de surveillance avec succès



La Corée du Nord a affirmé mardi 21 novembre être parvenue à mettre un satellite militaire de surveillance en orbite, un défi aux résolutions de l’ONU lui interdisant d’utiliser des technologies de missiles balistiques, que Tokyo et Washington ont vivement condamné.La fusée qui a décollé mardi soir a suivi la trajectoire prévue « et est parvenue à mettre le satellite Malligyong-1 sur son orbite », a indiqué l’agence officielle nord-coréenne KCNA. L’armée sud-coréenne avait auparavant annoncé avoir « détecté à 13 h 43 un supposé satellite de surveillance militaire ».Suspension d’un accord militaire par SéoulLa Corée du Sud a réagi en annonçant la suspension partielle d’un accord militaire signé avec la Corée du Nord le 19 septembre 2018 pour réduire les tensions le long de la frontière intercoréenne hautement sécurisée, en créant notamment des « zones tampon » maritimes.Un porte-parole du gouvernement sud-coréen a indiqué que Séoul n’avait pas pu notifier directement à Pyongyang la suspension de cet accord, car « les lignes de communication avec la Corée du Nord sont coupées ».Lundi, l’armée sud-coréenne avait mis en garde la Corée du Nord pour qu’elle cesse « immédiatement » ses préparatifs, prévenant Pyongyang qu’elle prendrait « les mesures nécessaires » le cas échéant.« Violation des résolutions des Nations Unies »Le lancement du satellite a également été condamné par les États-Unis, le Japon et les Nations unies. « N’importe quel lancement par la Corée du Nord qui se sert de la technologie de missiles balistiques est contraire aux résolutions du Conseil de sécurité » des Nations unies, a souligné le porte-parole adjoint du chef de l’ONU Antonio Guterres, Farhan Haq, dans un communiqué.« Même s’ils appellent cela un satellite, le lancement d’un objet qui utilise la technologie des missiles balistiques est clairement une violation des résolutions des Nations Unies », a mis en avant le premier ministre japonais, Fumio Kishida. Il a condamné l’opération avec « la plus grande fermeté possible ».Ce tir est « une violation flagrante de multiples résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies, augmente les tensions et risque de déstabiliser la région et au-delà », a aussi réagi dans un communiqué la porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison-Blanche. « La porte de la diplomatie n’est pas fermée mais Pyongyang doit immédiatement cesser ses actions provocatrices », a ajouté Adrienne Watson.La Corée du Nord avait informé plus tôt le Japon de son intention de lancer un satellite potentiellement dès mercredi, dans une troisième tentative après deux échecs de mise en orbite d’un satellite militaire en mai et en août derniers.



Source link

You may also like

lancement d’un satellite militaire de surveillance avec succès - lancement d’un satellite militaire de surveillance avec succès * lancement d’un satellite militaire de surveillance avec succès | lancement d’un satellite militaire de surveillance avec succès | lancement d’un satellite militaire de surveillance avec succès | lancement d’un satellite militaire de surveillance avec succès | | lancement d’un satellite militaire de surveillance avec succès | | lancement d’un satellite militaire de surveillance avec succès | lancement d’un satellite militaire de surveillance avec succès

news7.asia lancement d’un satellite militaire de surveillance avec succès