Home News Le Mexique, porte d’entrée des produits chinois vers les Etats-Unis

Le Mexique, porte d’entrée des produits chinois vers les Etats-Unis

by News7
Le Mexique, porte d’entrée des produits chinois vers les Etats-Unis



Le secrétaire d’Etat américain, Antony Blinken, et la secrétaire d’Etat au commerce, Gina Raimondo, lors du dialogue économique de haut niveau entre les Etats-Unis et le Mexique, à Washington DC, le 29 septembre 2023. MANDEL NGAN / AFP Le Mexique est devenu le premier partenaire commercial des Etats-Unis, devançant la Chine pour la première fois depuis vingt ans. Ces données, publiées, mercredi 7 février, par le Bureau d’analyse économique, ont immédiatement suscité deux interrogations très politiques outre-Atlantique. Le découplage de l’économie américaine avec la Chine est-il en marche, notamment grâce aux droits de douane massifs imposés par Donald Trump dès 2018 et maintenus par Joe Biden ? La stratégie de relocalisation de la production dans des pays alliés ou amis, le friendshoring, fonctionne-t-elle ? En fait, l’affaire est un peu plus compliquée : les produits chinois passent désormais par le Mexique pour entrer aux Etats-Unis. Lire aussi | Article réservé à nos abonnés Au Mexique, l’Etat de Jalisco se rêve en nouvelle Silicon Valley Ajouter à vos sélections Commençons par les chiffres du déficit commercial dévoilés le 7 février. De 862 milliards de dollars (800 milliards d’euros) sous le mandat de Donald Trump, celui-ci est tombé, après deux années record, de 1 183 milliards de dollars à 1 061 milliards de dollars en 2023. Ce net recul est en partie dû au fait que les consommateurs américains ont cessé de se ruer sur les biens de consommation, comme ils l’avaient fait après la pandémie de Covid-19, pour acheter des services (tourisme, loisirs, restauration), produits plus fortement aux Etats-Unis. Ce n’est pas tout : échaudées par les ruptures d’approvisionnement durant la pandémie, les entreprises américaines, qui avaient multiplié les achats de précaution en 2022, ont déstocké en 2023. Enfin, les Etats-Unis ont acheté moins de pétrole à l’étranger. Résultat : les importations américaines ont reculé de 160 milliards de dollars environ, à 3 112 milliards de dollars, tandis que les exportations américaines ne baissaient que de 39 milliards, à 2 050 milliards. Eviter les sanctions douanières L’essentiel de l’amélioration de la balance commerciale s’explique par la baisse du déficit avec la Chine, passé de 382 milliards de dollars en 2022 – record historique – à 279 milliards de dollars, soit son plus bas niveau depuis 2010. « Joe Biden est en train de gagner la guerre commerciale avec la Chine, à en juger par la mesure préférée de son rival Donald Trump [à savoir le déficit commercial]. Le hic : il s’agit d’une mesure de plus en plus erronée de la relation économique la plus importante du monde », commente l’agence Bloomberg. Lire aussi : Les Etats-Unis élargissent les restrictions d’exportation de semi-conducteurs vers la Chine Ajouter à vos sélections Pour le comprendre, il convient de se pencher sur l’évolution du commerce avec le Canada et le Mexique, qui font partie d’un accord de libre-échange avec les Etats-Unis. Donald Trump avait renégocié cet accord en assurant que, grâce à cela, les produits vendus aux Etats-Unis seraient plus largement fabriqués sur le continent nord-américain. Depuis, le déficit n’en finit pas de se creuser avec le Mexique : il a atteint 150 milliards de dollars en 2023 – contre 95 milliards sous le mandat du milliardaire républicain. Les importations (475 milliards en 2023) ont augmenté de 40 %. Il vous reste 55% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.



Source link

You may also like

Le Mexique, porte d’entrée des produits chinois vers les Etats-Unis * Le Mexique, porte d’entrée des produits chinois vers les Etats-Unis | Le Mexique, porte d’entrée des produits chinois vers les Etats-Unis | Le Mexique, porte d’entrée des produits chinois vers les Etats-Unis | Le Mexique, porte d’entrée des produits chinois vers les Etats-Unis | | Le Mexique, porte d’entrée des produits chinois vers les Etats-Unis | | Le Mexique, porte d’entrée des produits chinois vers les Etats-Unis | Le Mexique, porte d’entrée des produits chinois vers les Etats-Unis */* * - /