Home News La Chine, en plein ralentissement économique, multiplie les signaux d’ouverture, sans convaincre

La Chine, en plein ralentissement économique, multiplie les signaux d’ouverture, sans convaincre

by News7
La Chine, en plein ralentissement économique,  multiplie les signaux d’ouverture, sans convaincre



Le premier ministre chinois Li Qiang lors du Forum économique mondial à Davos (Suisse), le 16 janvier 2024. FABRICE COFFRINI / AFP Le premier ministre chinois Li Qiang martèle le message depuis un an : « La Chine est ouverte pour les affaires. » Au lendemain de l’abandon de la politique zéro Covid ultra-stricte et de la réouverture des frontières en janvier 2023, le message était nécessaire. Un an plus tard, quand il est prononcé par Li Qiang, accompagné par une délégation de cent cinquante politiciens et hommes d’affaires chinois au forum de Davos, il semble un peu désespéré. Entre-temps, la Chine, qui espérait une reprise rapide de son économie, a vécu une année noire et de nombreux secteurs s’enfoncent dans la crise. Pour la première fois depuis vingt-cinq ans qu’ils sont mesurés, les investissements directs étrangers (IDE) ont baissé en Chine en 2023. Alors Pékin multiplie les gestes d’ouverture : comme la décision, il y a trois mois, d’accorder unilatéralement l’accès sans visa pour quinze jours aux ressortissants de onze pays asiatiques et européens, dont la France, qui a agréablement surpris les communautés d’affaires. Les exemples de cette stratégie d’ouverture post-Covid sont nombreux. En novembre 2023, le président Xi Jinping s’est rendu à San Fransisco pour participer à une réunion de l’APEC, Forum de coopération économique Asie-Pacifique, et rencontrer Joe Biden pour signaler un apaisement des relations avec les Etats-Unis. Après des années de tension, la Chine a consenti à un rapprochement avec l’Australie, et libéré, en octobre 2023, une journaliste australienne détenue depuis trois ans. Avec des limites toutefois : la Chine a annoncé, lundi 5 février, la condamnation à mort avec sursis – généralement commuée en prison à perpétuité – d’un blogueur et auteur de romans d’espionnage de nationalité australienne, Yang Jun. Lire aussi | Article réservé à nos abonnés La Chine tente de calmer la panique sur ses places boursières De même, malgré l’élection, à Taïwan, d’un candidat farouchement souverainiste, la réaction de Pékin a été jusqu’ici modérée. « En 2023, l’orientation de la diplomatie chinoise envers l’Occident, et auprès des Etats-Unis en particulier, s’est clairement améliorée, explique Victor Shih, spécialiste des relations entre le pouvoir et l’économie en Chine et professeur à l’université de San Diego, en Californie. Je reviens d’une conférence à Washington, et j’ai entendu beaucoup de gens qui estiment qu’on dispose d’une fenêtre de bonne volonté en ce moment. » Rassurer les entrepreneurs chinois Un contraste avec des années Covid, marquées par une fermeture des frontières et une quasi-absence de diplomatie chinoise : en 2020 et 2021, Xi Jinping n’est pas sorti du pays. En fin de pandémie, ses premières visites ont d’abord été pour des pays du « Sud global », avec une visite au Kazakhstan, puis à Bali pour une réunion du G20, fin 2022, et à Moscou, en mars 2023. Il vous reste 50% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.



Source link

You may also like

La Chine, en plein ralentissement économique, multiplie les signaux d’ouverture, sans convaincre - La Chine, en plein ralentissement économique, multiplie les signaux d’ouverture, sans convaincre * La Chine, en plein ralentissement économique, multiplie les signaux d’ouverture, sans convaincre | La Chine, en plein ralentissement économique, multiplie les signaux d’ouverture, sans convaincre | La Chine, en plein ralentissement économique, multiplie les signaux d’ouverture, sans convaincre | La Chine, en plein ralentissement économique, multiplie les signaux d’ouverture, sans convaincre | | La Chine, en plein ralentissement économique, multiplie les signaux d’ouverture, sans convaincre | | La Chine, en plein ralentissement économique, multiplie les signaux d’ouverture, sans convaincre | La Chine, en plein ralentissement économique, multiplie les signaux d’ouverture, sans convaincre

news7.asia La Chine, en plein ralentissement économique, multiplie les signaux d’ouverture, sans convaincre