News7 News 7
Home News La Corée du Sud reprend la propagande par haut-parleurs en direction du Nord face à l’escalade de Pyongyang

La Corée du Sud reprend la propagande par haut-parleurs en direction du Nord face à l’escalade de Pyongyang

by News7
La Corée du Sud reprend la propagande par haut-parleurs en direction du Nord face à l’escalade de Pyongyang



Un ballon envoyée par Pyongyang à son voisin du Sud, à Incheon, le 9 juin. Depuis la fin de mai, la Corée du Nord lance vers son voisin du Sud de centaines d’aérostats lestés de sacs pleins de détritus divers, allant de mégots de cigarettes à des excréments d’animaux. YONHAP NEWS AGENCY / REUTERS La Corée du Sud a annoncé qu’elle allait reprendre dimanche 9 juin ses campagnes de propagande par haut-parleurs en direction du Nord, en dénonçant « l’escalade » de Pyongyang, qui lui a envoyé la veille 330 nouveaux ballons d’immondices. « Nous allons installer des haut-parleurs vers la Corée du Nord aujourd’hui et commencer la diffusion » de propagande, a déclaré la présidence sud-coréenne dans un communiqué, en soulignant que « la responsabilité de l’escalade de la tension entre les deux Corées incomberait entièrement au Nord ». Bien qu’elles « puissent être difficiles à supporter pour le régime » de Kim Jong-un, ces mesures « transmettront des messages de lumière et d’espoir à l’armée et aux citoyens nord-coréens », affirme Séoul. L’armée sud-coréenne a estimé dimanche à près de 330 le nombre de ces ballons remplis d’immondices envoyés samedi par Pyongyang. « Jusqu’à présent, environ 80 [ballons] sont tombés dans notre zone et rien n’est actuellement identifié dans les airs », a déclaré l’état-major interarmées de Séoul dans un communiqué. L’analyse de ces ballons montre qu’ils ne contenaient « pas de substances dangereuses », a-t-elle précisé dimanche. Lire aussi | Article réservé à nos abonnés Entre les deux Corées, la guerre des ballons est relancée Ajouter à vos sélections Excréments d’animaux contre K-pop Après avoir annoncé y mettre fin le 2 juin, la Corée du Nord a repris ses opérations insolites samedi, en réaction à l’envoi cette semaine vers le nord de ballons chargés de centaines de milliers de tracts de propagande et de clés USB contenant de la K-pop et des séries télévisées, par des militants sud-coréens. Depuis la fin de mai, la Corée du Nord lance vers son voisin du Sud des centaines d’aérostats lestés de sacs pleins de détritus divers, allant de mégots de cigarettes à des excréments d’animaux. Le président sud-coréen, Yoon Suk Yeol, avait pour sa part suspendu mardi 4 juin l’intégralité d’un accord militaire de détente conclu en 2018 avec la Corée du Nord, après avoir qualifié de « provocations méprisables » l’envoi de ballons remplis d’immondices par Pyongyang. Cette mesure permet à la Corée du Sud de reprendre les exercices de tirs réels et de relancer les campagnes de propagande par haut-parleurs le long de la frontière contre le régime nord-coréen, qui ont toujours exaspéré Pyongyang. Le Monde Application La Matinale du Monde Chaque matin, retrouvez notre sélection de 20 articles à ne pas manquer Télécharger l’application Les relations entre les deux Corées sont au plus bas depuis des années, la diplomatie étant au point mort depuis longtemps et Kim Jong-un intensifiant ses essais et continuant de développer son armement tandis que le Sud se rapproche de son principal allié en matière de sécurité, Washington. Lire l’analyse : Article réservé à nos abonnés Risque d’escalade dans la péninsule coréenne Ajouter à vos sélections Le Monde avec AFP Réutiliser ce contenu



Source link

You may also like

1 2 3 4 5 6 7 8 cAKErESUME. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .