Home Sport Coulthard : ‘Je ne suis pas sûr d’avoir aimé être pilote’ de F1

Coulthard : ‘Je ne suis pas sûr d’avoir aimé être pilote’ de F1

by News7

David Coulthard est resté en F1 de 1994 à 2008, remportant plusieurs Grands Prix et étant un acteur majeur de la catégorie reine du sport auto pendant quelques saisons. Mais il révèle aujourd’hui que bien qu’il se soit laissé embarquer dans ce cirque ambulant, il n’était pas le passionné que sont certains de ses homologues.

“Je veux dire que j’aime la vie, mais je ne suis pas sûr d’avoir déjà aimé être pilote de course” a déclaré Coulthard au Telegraph. “Parce qu’il m’a toujours semblé que la vie ne se résumait pas à cela.”

“J’ai eu la chance de grandir dans une famille aimante et nous faisions des courses ensemble, mais le reste de ma semaine était une vie normale. J’ai donc toujours su qu’il n’était pas nécessaire d’être pilote de Grand Prix, de vivre à Monaco et de parcourir le monde pour être heureux. Le bonheur est une chose que l’on s’attribue soi-même.”

Il se souvient du jour où il a compris que la motivation était définitivement envolée : “Lors des essais de pré-saison pour ce qui s’est avéré être ma dernière année, quand j’ai conduit la voiture, je ne l’ai pas sentie. En course automobile, cette voiture flambant neuve au début de la saison est porteuse de tous les espoirs et de tous les désirs.”

“Contrairement à d’autres sports où, si vous êtes, par exemple, Novak Djokovic, vous avez tendance à être en forme tout au long de votre carrière, les pilotes ont besoin de cette voiture, sinon ils ne peuvent pas être performants.”

“Ainsi, Lewis Hamilton gagne des courses lorsqu’il dispose d’une bonne voiture, mais pas lorsqu’il a une voiture moyenne. Et ce jour-là, je savais que ma voiture n’était pas une voiture gagnante – et j’ai perdu l’énergie. J’ai perdu le combat.

“C’est comme pour les relations. On ne s’imagine jamais ne pas être dans une relation, jusqu’au moment où l’on se dit : ’Je ne veux plus être dans cette relation’. Et au lieu de me sentir déprimé, je me suis senti libéré.”

Source : NextgenAuto

You may also like