Home News les dégâts du séisme du Nouvel An vus du ciel

les dégâts du séisme du Nouvel An vus du ciel

by News7
les dégâts du séisme du Nouvel An vus du ciel



Après le séisme du Nouvel An, le 1er janvier, le Japon est toujours dans la phase de secours aux blessés et aux sinistrés. Les autorités appellent à la prudence en raison des fortes pluies qui s’abattent depuis mercredi matin sur la péninsule de Noto, une bande de terre longue et fine qui pénètre dans la mer du Japon. Des milliers de bâtiments de la péninsule, située dans la préfecture d’Ishikawa, ont été entièrement ou partiellement détruits par la catastrophe et peuvent encore l’être par les répliques, ce qui rend les opérations de sauvetage délicates. A chaque alerte, les secouristes doivent évacuer les décombres en urgence. Les deux images ci-dessous montrent la ville de Wajima avant et après la catastrophe :

Après

27 avril 2021 et 2 janvier 2024 · Source : Maxar Technologies

Voir après

Les images suivantes montrent la côte à proximité de la ville d’Ukai (préfecture d’Ishikawa) :

Avant

Après

11 août 2022 et 2 janvier 2024 · Source : Maxar Technologies

Voir après

Vue aérienne du port de la ville de Suzu, le 3 janvier 2024. Vue aérienne du port de la ville de Suzu, le 3 janvier 2024. FRED MERY / AFP A Suzu, petite ville à la pointe de la péninsule de Noto, « pratiquement aucune habitation » n’est encore debout et « la situation est catastrophique », a déclaré son maire à la chaîne de télévision TBS. D’autant que la situation pourrait empirer car « avec un séisme d’une magnitude de 7,5, il faut s’attendre à avoir des répliques pendant plusieurs mois », a expliqué à l’AFP le géologue Robin Lacassin, directeur de recherche au CNRS. Une image satellite montre des bateaux chavirés et des bâtiments endommagés dans le ville de Suzu, le 2 janvier 2024. Une image satellite montre des bateaux chavirés et des bâtiments endommagés dans le ville de Suzu, le 2 janvier 2024. MAXAR TECHNOLOGIES / VIA REUTERS Situé sur la ceinture de feu du Pacifique, le Japon est l’un des pays où les tremblements de terre sont les plus fréquents au monde. L’archipel est hanté par le souvenir du terrible séisme de magnitude 9, suivi d’un tsunami géant, de mars 2011, sur ses côtes nord-est, une catastrophe qui a fait plus de 20 000 morts et disparus. Ce désastre avait aussi entraîné l’accident nucléaire de Fukushima, le pire dans le monde depuis celui de Tchernobyl.



Source link

You may also like

les dégâts du séisme du Nouvel An vus du ciel - les dégâts du séisme du Nouvel An vus du ciel * les dégâts du séisme du Nouvel An vus du ciel | les dégâts du séisme du Nouvel An vus du ciel | les dégâts du séisme du Nouvel An vus du ciel | les dégâts du séisme du Nouvel An vus du ciel | | les dégâts du séisme du Nouvel An vus du ciel | | les dégâts du séisme du Nouvel An vus du ciel | les dégâts du séisme du Nouvel An vus du ciel

news7.asia les dégâts du séisme du Nouvel An vus du ciel