Home Sport IndyCar : Grosjean est ‘réaliste’ avant ses débuts chez Juncos

IndyCar : Grosjean est ‘réaliste’ avant ses débuts chez Juncos

by News7

Romain Grosjean va disputer sa quatrième saison en IndyCar, et il roulera cette fois pour Juncos Hollinger Racing. Il remplacera Callum Ilott dans la petite équipe, qui a cette année un partenariat technique avec Arrow McLaren, et il n’est pas inquiet à l’idée de devoir se familiariser avec un nouvel environnement.

“C’est la troisième équipe en quatre ans, donc je m’y habitue” a déclaré Grosjean. “Évidemment, c’est toujours un défi. C’est toujours positif, il y a toujours des choses que nous devons adapter. Mais comme je l’ai dit, tout le monde est très ouvert d’esprit.”

“Je suis impatient de voir ce que nous pouvons faire ensemble. Je suis réaliste quant à notre situation et à ce que nous devons faire. Mais c’est l’IndyCar et tout peut arriver en piste. Nous ferons en sorte de saisir toutes les opportunités qui se présenteront à nous.”

Lui et l’équipe se fixent des objectifs modestes pour commencer, mais affichent surtout une volonté de progresser : “Nous allons essayer d’être dans le top 10 au début, puis nous verrons si nous pouvons être dans le top 5 et même plus. Mais pas à pas, nous savons où nous sommes et nous savons où nous voulons aller.”

“Je pense que nous devrons voir où nous commencerons à St Pete puis au Thermal Club, et voir ensuite où nous pouvons aller. Je pense que le succès serait de s’améliorer et de progresser course après course, et de voir ce que nous pouvons faire, voir si nous pouvons faire un Indy 500 correct. C’est une course importante dans l’année.”

Un apprentissage encore important à l’Indy 500

Mais les 500 Miles d’Indianapolis promettent d’être difficiles pour lui comme pour son team, ainsi que pour son équipier Agustin Canapino. En effet, les pilotes et leur équipe manquent d’expérience pour cette course, et le Français l’a rappelé à son nouvel employeur.

“Ce n’est pas facile. L’équipe me dit qu’elle compte sur moi pour l’Indy 500, et je réponds franchement que je ne sais pas ce qu’est une bonne voiture. Je ne peux pas le dire. Nous devons apprendre ensemble. Mais il est certain que nous devrons essayer de saisir toutes les opportunités qui se présentent à nous.”

Grosjean admet évidemment une certaine déception après son aventure chez Andretti, mais ne veut pas se formaliser sur le fait qu’il n’ait pas réussi à gagner de course ni de titre.

“Nous avons essayé et nous étions convaincus que nous pouvions nous battre pour le championnat, mais nous n’y sommes pas parvenus. J’ai passé des moments extraordinaires avec des personnages formidables au cours des deux dernières années, et je me suis fait beaucoup de bons amis.”

“Mais pour l’instant, je préfère me concentrer sur 2024 et voir ce que nous pouvons faire avec Juncos Hollinger Racing plutôt que de me lamenter sur le passé. Comme je l’ai dit, j’ai eu beaucoup de bons amis là-bas, beaucoup de bons moments, beaucoup de bonnes positions, et des podiums. Les choses ne se sont tout simplement pas déroulées comme nous le souhaitions. Mais le prochain chapitre est le plus important.”

Il se sent en tout cas bien accueilli chez Juncos Racing : “Je pense qu’il est positif de travailler à la fois dans de petites et de grandes équipes. Il est certain qu’une petite équipe est plus familiale. J’apprécie vraiment la relation que nous avons avec Ricardo [Juncos] et tous les membres de l’équipe.”

Source : NextgenAuto

You may also like